Indicateurs de qualité des emplois » Conciliation travail–vie personnelle selon la région au Canada

<< Retour à la liste de l’ensemble des indicateurs

Conciliation travail–vie personnelle
selon la région au Canada

 

Un nombre croissant de gens dans la population active trouvent difficile de concilier leurs rôles en tant qu’employé, parent, conjoint et fournisseur de soins aux aînés. Les efforts visant à concilier le travail rémunéré, les responsabilités familiales et les besoins personnels nous touchent tous – employeurs, familles et travailleurs. Son incidence se manifeste sous la forme d’une hausse de l’absentéisme, d’une diminution de la motivation des employés, d’une baisse de la satisfaction professionnelle, d’une détérioration du moral des travailleurs et d’une réduction de la satisfaction tirée de la vie familiale.

Une concurrence plus poussée sur le marché du travail, la perspective de pénuries de main-d’œuvre et l’évolution en soi des attentes des travailleurs sont autant de facteurs qui incitent certains employeurs à considérer sérieusement la question de la conciliation travail–vie personnelle. Ces employeurs reconnaissent que le fait d’accorder aux employés la flexibilité nécessaire pour leur permettre de concilier leur travail et leurs vies personnelles peut être un puissant facteur d’attraction et leur mériter la loyauté de leurs employés à long terme.

Les enjeux de la conciliation travail–vie personnelle parmi la main-d’œuvre canadienne dans son ensemble ont fait l’objet de recherches, mais on ne dispose que de peu de données sur la variation des conditions dans ce domaine d’un bout à l’autre du pays. Nous savons que les politiques sociales, les types d’emploi et les conditions de travail varient d’une province à l’autre, mais nous ignorons de quelle façon ces différences sont liées aux attitudes des employeurs et des employés et à l’état de la situation concernant la conciliation travail–vie personnelle.


Au cours des prochains mois, nous ajouterons à ce site de nouvelles données régionales sur la conciliation travail–vie personnelle. Ces données seront tirées du rapport de recherche novateur préparé par les professeurs Linda Duxbury (Université Carleton) et Chris Higgins (Université Western Ontario) sous le titre Where to Work in Canada? An Examination of Regional Differences in Work Life Practices.

Cette série d’indicateurs choisis permet d’étudier les différences régionales au Canada concernant les enjeux de la conciliation travail–vie personnelle. Ces nouveaux indicateurs aideront les employeurs, les gouvernements et d’autres artisans des politiques à mettre au point des politiques sociales et des politiques en matière de ressources humaines et du marché du travail qui tiendront compte des préoccupations particulières que soulèvent ces problèmes dans chaque région. Nous examinons les grands domaines suivants :

 
INDICATEURS

Le milieu de travail

Flexibilité perçue - appui de la gestion - culture organisationnelle

Conflit travail-vie personnell

Surcharge au chapitre des rôles - interférence sur le plan des rôles -
- tensions subie par les soignants -

Impacts sur la famille

Décision d’avoir des enfants ou
moins d’enfants en raison des exigences du travail

Impacts organisationnels
(à venir sous peu)

Point de vue de l’employeur, motivation, stress au travail, satisfaction professionnelle, intentions en matière de roulement, et absentéisme

Bien-être de l’employé
(à venir sous peu)

Santé physique perçue, stress ressenti, humeur déprimée, satisfaction de vivre, et épuisement professionnel

 

Le rapport complet Where to Work in Canada ? An Examination of Regional Differences in Work Life Practices peut être téléchargé depuis le site Web des RCRPP en cliquant ici.

 

Remerciements

Nous sommes reconnaissants aux professeurs Duxbury et Higgins
de nous avoir permis d'utiliser certains résultats de leur rapport en vue
de créer ces nouveaux indicateurs et d'enrichir le contenu du site Web.